Retour à l'accueil


  • Sécurité routière : les orientations 2018-2022 signées

  • le temps des travaux

  • La pédagogie du radar

  • Prises de risque au volant, je risque ma vie

  • Sécurité routière : pour des comportements plus responsables

  • Sécurité routière : des collégiens pas fatalistes

+ Toutes les actualités

La semaine de la sécurité du 12 au 20 janvier 2015

Suite au bilan dramatique de l’accidentologie dans le Doubs en 2014, les services de l’Etat organisent, avec les autres acteurs locaux dont le Conseil général, différentes opérations de sensibilisation du 12 au 20 janvier et lancent un manifeste de la sécurité routière pour des routes plus sures.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une hausse inquiétante de l’accidentologie routière dans le Doubs en 2014

Selon le bilan établi en fin d’année, une augmentation significative de tous les indicateurs de l’accidentologie est observée en 2014 par rapport à 2013 :

La vitesse, l’alcool, l’usage du téléphone, la prise de risque en général, sont à l’origine de la plupart des accidents graves, avec une forte concentration dans le secteur du Haut-Doubs, comme le montre cette carte des accidents mortels :

Une semaine de la sécurité routière du 12 au 20 janvier

Dans ce contexte, tous les acteurs locaux de la sécurité routière, déjà mobilisés au quotidien au service de cette cause, participent aux nombreuses opérations organisées par les services de l’Etat dans tout le département, dans le cadre d’une semaine de la sécurité routière qui se déroule du 12 au 20 janvier, avec l’objectif de sensibiliser un large public aux risques routiers.

Conduite au quotidien, déplacements domicile-travail, usagers vulnérables (piétons, deux-roues), risques liés à la vitesse et à l’alcool, usage du téléphone au volant, sécurité dans les transports collectifs, constituent autant d’enjeux qui sont au cœur de ces actions, que les médias locaux ne manquent pas de relayer dans leurs éditions.

Le Conseil général s’est bien entendu impliqué dans cette grande campagne, notamment à travers l’opération de sensibilisation au port de la ceinture de sécurité dans les cars scolaires qui a lieu lundi 19 janvier au collège Paul Elie Dubois, à l’Isle-sur-le-Doubs.

 

Un manifeste de la sécurité routière pour des routes plus sures dans le Doubs

Pour permettre à chacun de témoigner de son engagement dans la sécurité routière par une conduite plus responsable, un manifeste de la sécurité routière est disponible sur le site internet des services de l’Etat http://www.doubs.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Securite-routiere/Adherez-au-Manifeste-pour-la-securite-routiere

Parce que la sécurité routière est l’affaire de tous :

44 personnes sont décédées en 2014 sur les routes du Doubs, soit 8 de plus qu'en 2013.

44 personnes que nous connaissons, dont les trois quarts habitent au sein de notre département ; 44 personnes victimes de comportements dangereux.

C'est bien connu, ce sont les autres qui conduisent mal.

Ce sont les autres qui conduisent avec de l'alcool dans le sang... Parce qu'ils pensent que quelques verres ne changent rien. Ou bien parce qu'ils n'ont pas réfléchi plus tôt, et qu'il faut bien rentrer.

Ce sont les autres qui dépassent les limitations de vitesse. Parce qu'ils pensent qu'ils ne sont pas dangereux... Ou parce qu'il n'y a pas de radar ou de contrôle à cet endroit.

Ce sont les autres qui dépassent dangereusement... Parce qu'ils sont pressés. Ou parce qu'ils pensent avoir le temps.

Ce sont les autres qui utilisent leur smartphone en conduisant... Parce que c'est urgent, et que cela ne déconcentre pas plus que la radio.

Ce sont les autres qui ne mettent pas leur ceinture de sécurité... Parce qu'ils ne sont pas loin de la maison.

Ce sont les autres qui refusent la priorité aux autres... Parce qu'ils pensent être seuls sur la route.

Et tous les autres encore. Ces piétons qui traversent sans regarder, ces cyclistes qui ne respectent pas le code de la route, ces motards qui mettent les gaz, ces jeunes qui roulent trop vite, les plus vieux qui sont trop dangereux...

Sauf que les autres, c'est nous. Et surtout qu'aucune excuse ne tient la route.

Il n’y a pas les gentils et les méchants, les violents et les non-violents, les chauffards et les non-chauffards. Par rapport à l’attention que demande le volant, nous sommes tous absolument égaux.

Nous pouvons renoncer ensemble à ces excuses qui voudraient que nous soyons victimes sur la route et que les autres soient seuls responsables. Refusons d'y croire. Nous ferons une route plus sûre, pour nous, pour ces 44 « autres ».

Nos noms sont une promesse. Engageons-nous.

N'attendons pas d'avoir tué quelqu'un pour dire oui à la sécurité routière.

Vous pouvez adhérer à ce manifeste en envoyant votre nom au pôle sécurité routière à l’adresse suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
       

Lettre d’information de février 2017 :
Cette lettre relaie l’appel national des entreprises via un manifeste de 7 engagements en faveur de la sécurité routière et présente la réglementation en vigueur concernant les ralentisseurs et plateaux surélevés.

+ Toutes les lettres infos
Mentions légales | adm | Nous contacter