Retour à l'accueil


  • Sécurité routière : les orientations 2018-2022 signées

  • le temps des travaux

  • La pédagogie du radar

  • Prises de risque au volant, je risque ma vie

  • Sécurité routière : pour des comportements plus responsables

  • Sécurité routière : des collégiens pas fatalistes

+ Toutes les actualités

« Prise de risque au volant, je risque ma vie » Par ce message, le Conseil général du Doubs appelle les conducteurs à la prudence

268 accidents corporels se sont produits sur les routes du Doubs au cours des 8 premiers mois de l’année ; 29 personnes tuées et 338 autres blessées sont à déplorer.

Dans la plupart des cas, une prise de risque est à l’origine de ces drames, qui touchent aussi bien les responsables des imprudences que leurs passagers ou ceux qui ont la malchance de les croiser sur la route ; vitesse inadaptée, conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiant, utilisation du téléphone, dépassement périlleux sont autant d’actes délibérés qui peuvent être lourds de conséquences, en particulier sur les trajets habituels où la vigilance peut être moindre.

Les routes départementales, qui irriguent tout le territoire et sont le support d’une majorité des déplacements, concentrent une part importante des accidents les plus graves ; on y recense les trois quarts des victimes décédées (22 entre janvier et août).

Aussi c’est pour appeler les usagers à une conduite responsable que le Conseil général met en place jusqu’au début du mois d’octobre des panneaux de sensibilisation à ces enjeux au bord de ses routes départementales.

4 réalités sont ainsi rappelées en 34 points du département, sur des itinéraires routiers où se sont déjà produits de multiples accidents :

- Vitesse au volant, je risque ma vie
- Alcool au volant, je risque ma vie
- Téléphone au volant, je risque ma vie
- Manque d’attention, je risque ma vie

La période de cette campagne n’est pas choisie au hasard, car l’automne est généralement une époque sensible en termes d’accidentologie, avec l’augmentation des déplacements faisant suite à la rentrée, l’évolution des conditions de visibilité avec les jours qui raccourcissent, des conditions météo qui peuvent rendre la conduite moins sure.

Si des aménagements routiers ont été réalisés tout au cours de l’été pour sécuriser encore davantage les infrastructures, il appartient avant tout aux conducteurs d’adapter leur comportement pour que chacun arrive à bon port !

 
       

Lettre d’information de février 2017 :
Cette lettre relaie l’appel national des entreprises via un manifeste de 7 engagements en faveur de la sécurité routière et présente la réglementation en vigueur concernant les ralentisseurs et plateaux surélevés.

+ Toutes les lettres infos
Mentions légales | adm | Nous contacter