Retour à l'accueil


  • Sécurité routière : les orientations 2018-2022 signées

  • le temps des travaux

  • La pédagogie du radar

  • Prises de risque au volant, je risque ma vie

  • Sécurité routière : pour des comportements plus responsables

  • Sécurité routière : des collégiens pas fatalistes

+ Toutes les actualités

Le radar tronçon, un plus pour la sécurité routière

Depuis le 8 juillet pour le raccourci de la Côte de Fuans au lieu-dit des Commènes et à la fin de l’été sur la RD 9 entre Epeugney et Cléron, l’installation de radars tronçon se poursuit sur les routes départementales du Doubs. Une initiative de l’État à laquelle le Département s’associe de près.

C’est dans le cadre de sa politique locale de sécurité routière que le Département s’associe à l’État pour contribuer à sécuriser des sections de route où des problèmes subsistent et a proposé, en lien avec la Direction départementale des territoires des sites susceptibles d’accueillir ces radars de vitesse moyenne. « Parmi les critères de sélection des emplacements pour l’implantation de radars, l’accidentologie est bien évidemment le premier et est accentué quand on constate que la vitesse est la cause majeure de ces accidents graves, explique Anne Henry, adjointe à la coordination sécurité routière à la Direction Départementale des Territoires du Doubs. Il faut aussi qu’il y ait une limitation de vitesse homogène sur le tronçon en question. Leur efficacité est plus grande et le Doubs a été précurseur en la matière avec le radar de la voie des Mercureaux, le premier de France, installé dès 2012. A la fin de l’été, ils seront cinq dans le Doubs, avec ceux, déjà installés de Villers-le-Lac, dans la montée du Col des Roches et celui sur la RN57 entre La Vrine et Pontarlier. »

Un programme de modernisation

Avec une trentaine d’unités (fixes et tronçons confondus) sur l’ensemble du  département, le Doubs est considéré comme bien couvert par la Délégation à la sécurité et à la circulation routière du Ministère de l’Intérieur qui pilote le déploiement des radars. Dorénavant, seul le programme de modernisation des installations remplacera certains d’entre eux soit par des radars tronçons soit par des modèles fixes plus récents. Le Département du Doubs a souhaité l’installation de radars tronçon dès 2012 puisqu’il est établit que son réseau routier, s’il représente 40% des déplacements, comptabilise entre 75 et  80% des tués sur les rouets selon les années. Le type de déplacement est en cause et les actions de répression semblent être un recours parmi les plus efficaces aux côtés des opérations d’entretiens, d’aménagement et les actions de prévention que mène régulièrement le Doubs.  Avec 66% de morts en moins à proximité des radars depuis leur installation, selon une étude menée sur 697 radars dans 52 départements, ces derniers ont démontré leur efficacité. Et ce d’autant plus que les chiffres 2014, avec une augmentation  de 36% des tués, 31% des blessés et 28 % des accidents sur les six premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2013





Plus d’informations sur la sécurité routière dans le Doubs :

https://securiteroutiere.doubs.fr
Le site de la sécurité routière : www.securite-routiere.gouv.fr



 
       

Lettre d’information de février 2017 :
Cette lettre relaie l’appel national des entreprises via un manifeste de 7 engagements en faveur de la sécurité routière et présente la réglementation en vigueur concernant les ralentisseurs et plateaux surélevés.

+ Toutes les lettres infos
Mentions légales | adm | Nous contacter